Education - Africa Hope AFACF

Africa Hope
News about children
Incredible growth.
Lean more
Bienvenue , Welcome Ô Africa Hope AFACF Association & Ong.
Africawa "Ecoutons l'Afrique" depuis 2007.
AFACF, aide l'Afrique dans un soutien humanitaire. Contribuer, Soutenir, Agir...
Sensibiliser, solidariser, partager , donner...
Vous pouvez aider les enfants !
Vous pouvez donner de l'espoir !
Vous pouvez changer les choses !

Parrainez un enfantFaire un don

Parrainer un enfant
Africa Hope
Aller au contenu

Education

L'éducation Après avoir diminué dans les années 80 et 90, le taux brut moyen de scolarisation  primaire avait à peine retrouvé en 2000 le niveau qu’il avait atteint en 1980 (aux alentours de 80 %). En matière d’accès à l’éducation primaire au sein des pays, il y a de gros écarts entre zones rurales et urbaines, ainsi qu’en fonction du niveau de revenu et selon le sexe. Le taux d’alphabétisation est d’environ 70 % pour les hommes et de 50 % pour les femmes.

Malgré une réduction des taux de redoublement et d’abandon scolaire dans la quasi-totalité  des pays au cours des dix dernières années, près d’un élève du primaire sur cinq  redouble son année et trois sur quatre seulement atteignent la cinquième année du cycle primaire. Au niveau du secondaire, à peine 25 % des enfants sont scolarisés,  la capacité d’accueil au secondaire est considérablement insuffisante.
L’aptitude des pays à procurer à leur économie les compétences voulues pour soutenir un regain de croissance s’en trouve ainsi sérieusement handicapée.
Souhaitez-vous nous soutenir autrement ? Avez-vous des questions sur nos projets en Afrique?

La première session du Comité national ad hoc de l’éducation pour le développement durable s’est tenue à Yaoundé le 13 mars 2018. Présidée par le ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et du  Développement durable, Hélé Pierre, cette session avait pour objectif de mettre sur pied les bases d’un système éducatif répondant aux attentes du programme global de l’Assemblée générale des Nations unies adopté en  septembre 2015. Il s’agit des activités relatives à l’éducation en vue du développement durable (EDD) de l’agenda 2030. Il est entre autre question d’intégrer l’éducation pour le développement durable dans les politiques afin de créer un environnement propice au changement de comportement ; d’intégrer les principes de durabilité aux contextes de la formation ; de multiplier les initiatives d’EDD auprès des jeunes dès  le niveau communautaire. Parmi les actions de ce comité, il est  également prévu l’intensification des réseaux ainsi que le renforcement des capacités des éducateurs par la mise sur pied des contenus  d’apprentissage conséquents et en proposant des pédagogies qui  autonomisent les apprenants.
EN SAVOIR PLUS :  Contactez-nous
Education scolaire
Education
L'éducation en Afrique
Lorsque  l’on  parle  de  l’évolution  de  la  situation  éducative  en  Afrique subsaharienne (ASS), c’est généralement pour tirer la sonnette d’alarme, mettre en avant le retard pris par la région et les très nombreux problèmes, voire pour déclarer la situation perdue. Or cette vision pessimiste manque de recul et occulte l’ampleur sans précédent des efforts fournis par la région dans un contexte de forte croissance démographique. Un certain nombre d’idées  reçues  sur  les  réalisations  éducatives  de  l’Afrique  parasitent les  débats  et  empêchent  de  soutenir  les  efforts  des  gouvernements  et des populations afin de réaliser la promesse de nouvelles générations éduquées et formées. Afin de mieux penser les enjeux de ce rattrapage éducatif  de  l’Afrique,  en  quantité  comme en  qualité,  et de se mobiliser efficacement en faveur du secteur, il est donc essentiel de se baser sur des éléments concrets et d’en tirer des leçons pour l’action.
Parmi toutes les régions, l’Afrique subsaharienne a les taux les plus élevés d’exclusion de l’éducation.  Plus d’un cinquième des enfants âgés d’environ 6 à 11 ans n’est pas  scolarisé, suivi par un tiers des enfants âgés d’environ 12 à 14 ans.  Selon les données de l’ISU, près de 60 % des jeunes âgés d’environ 15 à  17 ans ne sont pas scolarisés.
 
Si des mesures urgentes ne sont pas prises, la situation empirera  certainement, car la région fait face à une demande croissante  d’éducation en raison de l’augmentation constante de sa population d’âge  scolaire.
L’éducation en Afrique est une priorité majeure pour l’UNESCO et l’ISU.  En réponse, l’ISU élabore des indicateurs pour aider les gouvernements,  les donateurs et les partenaires des Nations Unies à mieux relever ces  défis. Par exemple, l’ISU observe dans quelle mesure les écoles manquent  d’équipements de base comme l’accès à l’électricité et à l’eau potable,  tout en faisant un suivi sur les conditions de scolarité – de la  disponibilité de manuels scolaires à la taille moyenne des classes et la  prévalence des classes multigrades. Avec sept pays sur dix étant  confrontés à une pénurie aigüe d’enseignants, l’Institut produit  également un ensemble de données sur leur formation, leur recrutement et  leurs conditions de travail.
L'éducation en Afrique
L’éducation des filles  est une priorité majeure. Dans la région, 9 millions de filles âgées  d’environ 6 à 11 ans n’iront jamais à l’école contre 6 millions de  garçons, selon les données de l’ISU. Leur désavantage commence tôt :  23 % des filles ne sont pas scolarisées au primaire contre 19 % des  garçons. À l’adolescence, le taux d’exclusion des filles s’élève à 36 %  contre 32 % pour les garçons.
 
Pour aider les décideurs politiques à éliminer cette inégalité entre  les sexes, l’ISU ventile tous les indicateurs par sexe dans la mesure du  possible, tout en produisant des indices de parité entre les sexes et  en élaborant des indicateurs spécifiques relatifs à l’accès à des  toilettes séparées pour les filles et pour les garçons, et la présence  d’enseignantes qui peuvent servir de modèles aux filles et les  encourager à poursuivre leurs études.
 
Ce ne sont que quelques exemples de la façon dont l’ISU aide les  gouvernements, les donateurs et les groupes de la société civile dans  leurs efforts pour réaliser l’Objectif de développement durable  4 (ODD) et atteindre les enfants et les jeunes les plus marginalisés.
Education scolaire
AFACF s'engage pour l'Afrique.
ESPOIR d'AFRIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT
Created with WebSite Ô Africa Hope 2007-2018 ®Tous droits réservés
Ideal
Faite partie d'un programme , PARRAINEZ un enfant, c'est l'aider de gravir étape par étape à se libérer de la pauvreté et de choisir son avenir.
Les filles sont plus vulnérables en situation d'urgence elles sont au coeur de notre combat.
Africa Hope
Faites un don
Retourner au contenu